Guide voyage...

Tourisme : le petit guide pour bien visiter Reykjavik.

Reykjavík (en islandais, baie des fumées) est donc la capitale de l'Islande et par la grâce de la géographie, la capitale la plus septentrionale au monde.

La ville s’est bâtie dans une zone abondante en sources d’eau chaude située à proximité du cercle polaire arctique, précisément à 64°04' de latitude nord.

Cette localisation explique que l’hiver, pendant plusieurs semaines, la lumière naturelle ne dure pas plus de 4 heures tandis que l’été voit une absence complète du cycle nocturne.

Nous avons vu en page "Histoire de l’Islande" que la ville fut fondée sur le même emplacement que celui choisi par les premiers colons menés par Ingólfur Arnarson. L’ancien groupement réunissant 302 habitants en 1786 s’est transformé en la ville la plus peuplée du pays et de loin, avec près de 112 000 habitants. C’est donc près de  60% de la population islandaise qui y réside (en comptant l'agglomération, c'est-à-dire en incluant Kópavogur et Hafnarfjörður).

Reykjavík est aujourd’hui un centre actif en matière de commerce, politique, industries et de culture, puisque s’y concentre les principales juridictions et institutions, bibliothèques, musées, universités, sièges des sociétés de communication (radio, télévision, internet et presse écrite), théâtres, terrains de sport, infrastructures maritimes et aériennes, usines (dont les conserveries de poissons qui furent longtemps le poumon de l’activité économique du pays, avant de se voir supplanter dans ce rôle par les services financiers).

Le Parlement, érigé en 1881, et la maison des Gouvernements se trouvent dans le cœur historique de Reykjavík, entre le port et le lac, tout proches de la Librairie et du Théâtre National (que vous pourrez eux-mêmes trouver derrière une statue du premier colon I. Arnarson).

Un autre quartier abrite lui l'Université d'Islande et ses campus, le Musée National et la Maison Nordique (d’après les plans du célèbre architecte finlandais Alvar Aalto).

La ville est couronnée par de nombreux édifices religieux dont la Cathédrale du Parlement et la grande Hallgrímskirkja. Dans un des faubourgs de l'est vous visiterez le Musée folklorique d’Árbær, la vieille mairie de Reykjavík, reconstituée dans son style original, mais aussi une église traditionnelle et une exploitation agricole, aux toits de chaume et de tourbe.

Pour les amateurs de pêche, sachez qu’une rivière coule à travers le secteur Est de la capitale et qu’elle est réputée pour être très poissonnée (saumons entre autres).

Également dans votre programme touristique : la rencontre avec la faune locale, les sympathiques baleine bleue, rorqual, dauphin, orque, phoque, cormoran, macareux, faucon, goéland, renard bleu, renne, poney islandais (importé par les premiers colons norvégiens) etc.

Si vous doutiez de la nature tranquille des Islandais au vu de leurs lointaines origines viking, sachez pour la petite histoire que ce pays n’autorisa la boxe qu’en 2002, et que la bière fut interdite de 1915 à 1989 (?!).

Hébergements et gastronomie à Reykjavik

Pour vous loger dans la capitale, vous aurez le choix entre une petite cinquantaine d'hôtels 2, 3 et 4 étoiles, avant de profiter de la gastronomie locale : en vrac, sont prévus dans l’assiette l'agneau des montagnes, perdrix des neiges, gras de baleine ou mouton, requin faisandé, "slatur" et "sviô" (charcuterie de mouton), "lax" (saumon), "Harôfiskur" (poisson séché), "seytt rùgbrauo" (pain de seigle cuit à la vapeur), "Hangikjöt" (mouton fumé à déguster chaud ou froid et accompagné de pommes de terre à la béchamel et aux petits pois) ou même le "kaviar" ! Et pour couronner le tout, buvez le "Brennivin" : un alcool de pomme de terre parfumé à l'angélique.

Et pour ceux qui apprécient particulièrement la pâtisserie, les "Pönnukökur", crêpes préparées traditionnellement sur une poêle ronde en fonte, les gâteaux à base de crème de baies et de chocolat ou alors, des glaces aux fruits...un délice : si vous parvenez à finir votre assiette, c'est bien sûr parce que vous avez appréciez la gastronomie islandaise, mais aussi, parce que vous pourrez prétendre à devenir un grand "viking" ! et ça, ...en Islande, ça se mérite !

En savoir plus : pourquoi choisir l'Islande comme destination vacances...? ; informations pour bien choisir son hébergement sur place...

Retour au plan du site

Page précédente.../ Haut de page...